La Cité de David

L’histoire de la Cité de David remonte à l’époque du patriarche Abraham, alors impressionnante ville fortifiée cananéenne, construite à proximité de la célèbre source de Gihon de la Jérusalem biblique. Il y a 3000 ans, David décidait de quitter la ville d'Hébron pour Jérusalem pour réunir le peuple d'Israël autour d’une capitale unique. Après la conquête de Jérusalem et sa prise aux Jébuséens, David en fait la capitale du royaume forte et prospère. Son fils, Salomon, construit le Temple au sommet du Mont Moriah, lieu du sacrifice d'Isaac, Jérusalem devient ainsi la capitale politique, religieuse et spirituelle du peuple d'Israël. Aujourd'hui, il est possible de visiter les impressionnants sites antiques du Parc national de la Cité de David, situé sur une colline magique, près du Mur occidental, au sud de la Porte des Immondices (également appelée Porte des Maghrébins). La visite du site est à la fois émouvante et passionnante. Elle permet la découverte de la ville des rois et des prophètes, où environ la moitié des livres de la Bible ont été écrits et où se sont déroulées la majorité des histoires de la Jérusalem biblique.